Fabien Sevilla Contrebasse Solo – Expansion – (Unit Records 2013)

fabiensevilla_frontcover with text

Fabien Sevilla – Contrebasse
Label : Unit Records
Studio : Théâtre de l’ABC, La Chaux-de-Fonds
Ingénieur du Son : Tibor Naef
Artwork : Fabian Sbarro
Année de sortie : 2013

 

Fabien Sevilla remet le bois. En 2010, il avait publié ses intimes « Kôans », journal d’un guerrier solitaire qui combat avec son ombre. Il y avait là, déjà, les esquisses méditatives d’un contrebassiste qui n’était plus contraint de rôder dans le fond du champ : les miaulements instables, le lyrisme fragile d’une machine dont les cordes tirées, caressées, ne servent plus seulement à dresser le tapis des autres.

Dans « Expansion », Fabien s’avance plus loin encore dans l’isolement, mais aussi dans le face-à-face avec le grand doute que ses « Kôans » suggéraient. Parce qu’il est face à un public. Ceux qui ont déjà vu un contrebassiste seul sur une scène savent que l’expérience est une danse de salon où la femme, arrimée sur une pique, semble toujours sur le point de chuter. Fabien est un équilibriste capable de faire croire à la légèreté innée de sa partenaire obèse.

Il va chercher la pulpe des doigts, le « walking » primesautier, le frôlement de l’archet, la résonance du ventre boisé, le crissement des cordes sous tension, l’appétit viscéral d’un instrument dont tous les contrebassistes savent qu’il est un orchestre entier. Et même quand Fabien prend un piano, pour une parenthèse, il montre combien le spectre du luth énorme est aussi large, peut-être plus large encore.

On ne se glissera pas dans « Expansion » sans vertige. Toujours la sensation d’assister à un conte dont le dénouement est différé. On dirait une soldatesque qui murmure. Des bonzes au moment précis où ils se défont de leur corps. On dirait la conquête don-quichottesque d’un vent privé de moulin. Comme si, au final, Fabien Sevilla avait réussi à mettre les basses au cœur de son propre corps.

Texte de Arnaud Robert

Remerciements

Ce deuxième album Fabien Sevilla Contrebasse Solo  – Expansion – a bénéficié de l’aide et du soutien de nombreuses personnes, je tiens à les remercier ici grandement et chaleureusement !

Priscille Alber, Isabelle Alvarez, Valérie Badan, Jérôme Baur, Madeleine Carrisson, Cécile Charrier, Vincent Criscione, Karin Detrey, Delphine Douçot, Stefan Duarte, Denis Ebbutt, Lydia Favre, Murielle Fleury, Michael Frei, Joanne Froidevaux, Marie Rose Geiser, Corinne Gilleron, Albertine Kolendowsky, Louisa Marxen, Elina Müller Meyer, Kate Olson, Françoise Ramsak, Rosvita Ramsak, Tanja Ramsak, Terry Reilly, Willy Reinhardt, Thierry Romanens, Annina Rudolf, Malika Soudani

Merci à toutes et à tous ! Sans vous ce projet n’aurait sans doute jamais pu voir le jour !

TOP